Le Cantal, c’est FATAL ?

Après un dernier billet daté du 7 Juin 2017, le Collectif Gerbert est heureux de vous informer qu’il reprend du service en ce 11 Avril 2018 ; toujours avec l’espoir de voir un jour le Pape Gerbert sanctifié, toujours libre de ton et indépendant de toute officine.

Que s’est-il passé entre temps ?
Les dérives Jupitériennes pressenties ne sont pas fait attendre. Les attaques aux classes populaires, moyennes voire aisées au profit de la caste des « hors-sol » sont désormais visibles aux yeux de tous. Idem pour les atteintes flagrantes à l’extraordinaire laïcité française, fruit de siècles de guerre intestines ; ceci au profit du seul multiculturalisme, le fameux vivre à côté mais pas ensemble bien que cette dernière expression soit dans la bouche de tous les racistes (de souche ou indigènes).

En face, ce n’est pas beaucoup mieux, les Insoumis sont tombées à plusieurs reprises dans le piège tendu du multiculturalisme et un certain entre soi y est, parfois, pratiqué (bruit de couloir venant du Nord Est). Du côté LR, le présentable présidentiable Picsou Fillon a laissé place à jeune homme à l’esprit fatigué et aux dents longues, Lolo 1er.
Mais nous avons le temps pour faire le tour de ces forces en présence : 2022 est encore loin, très loin et la maxime « Diviser pour mieux régner » devrait pouvoir être utilisée plus d’une fois dans les années à venir pour illustrer la stratégie politique de Jupiter, tactique qui a, au moins, le mérite d’être efficace à défaut d’être à la hauteur des enjeux du moment. Attardons-nous plutôt sur un simple fait divers de la cité Géraldienne (Aurillac), le lancement de Jean Antoine Moins dans la course aux municipales, une revanche assez évidente pour celui qui était présent au second tour du scrutin précédant.

Extrait du Journal La Montagne :

Les élections municipales prévues au printemps 2020 – sauf changement de la part du gouvernement – se préparent dès maintenant. Les ambitions s’affirment. Jean-Antoine Moins, le chef de file de la droite aurillacoise, ne fait pas mystère de sa volonté de mener une liste « de droite humaniste ouverte à la société civile » à ce scrutin.

Nous ne cachons pas notre sympathie pour cet homme dont le père, Avoué puis Avocat, était l’un des grands spécialistes du Pape Gerbert, mais, son intention annoncée si vite à mi-mandat nous intrigue.

Et puis, que dire de ce projet de liste « de droite humaniste ouverte à la société civile » assez éloignée du chef de file LR bien nommé Lolo 1er et plutôt étiqueté Droite Dure ?
Y aurait-il « anguille sous roche » entre les deux hommes ?
Le parti LR aurait-il un meilleur candidat à présenter que l’avocat Catholique désormais bien connu des Aurillacois ?

Le temps nous le dira et nous ne manquerons pas l’occasion d’en parler ici.

En attendant, nous profitons de ce « Come Back » pour vous signaler que l’usine Pyram, cuisiniste de qualité basé à Vic sur Cère et ses 129 salariés recherchent un repreneur. Une entreprise de qualité qui peut encore prospérer, le tout dans un environnement d’exception : Le Cantal, ni génial, ni fatal juste encore Debout.

Merci de votre lecture,
A bientôt.

Marque Rouge Cantal Auvergne ou Rhone Alpes OU Cantal Bref comme vous voulez

Liens complémentaires :

https://www.lamontagne.fr/aurillac/politique/2018/04/05/la-droite-critique-le-bilan-a-mi-mandat-du-maire-daurillac_12800617.html
https://www.lamontagne.fr/vic-sur-cere/economie/emploi/2018/04/03/cantal-les-129-salaries-de-pyram-a-vic-sur-cere-bientot-fixes-sur-le-sort-de-l-usine_12798358.html

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire