Le racisme : Ridicule, Dangereux et bientôt Évident ?

C’est un échange sur Facebook qui est à la source de ce billet. Un échange tendu entre l’un de nos sympathisants et des tenants d’une idéologie raciste. Le support de cet échange ? Le mur d’une relation facebook commune : Laurent Alexandre, fondateur de Doctissimo, actuellement PDG de DNA Vision et chantre de la pensée transhumaniste  à ses heures. La source de la discorde ? Des propos racistes masqués derrière des études à caractère pseudo-scientifique.

QI sciences et vie Pseudo Sciences

Une partie des études évoquée est parue dans Sciences et Vie. On peut s’interroger de l’intérêt du journal de publier cela. Quoiqu’il en soit, rien dans cette étude ne peut affirmer qu’une personne d’origine Africaine aurait un QI moins important qu’un Européen. Les variances au sein d’un groupe étant bien plus importante qu’entre deux groupes distincts. Rien ne fait dire non plus que la génétique serait plus importante que le système éducatif sur ce sujet du quotient intellectuel.

Morceau choisi : « Le Q.I moyen des africains et nord-africains étant génétiquement moins élevé que celui des européens, leur niveau d’éducation est nettement moindre. »
Ça suffit pour démontrer le caractère raciste de l’interlocuteur. Ça suffit aussi pour illustrer sa pensée globale. Cela pourrait suffire pour passer son chemin mais, de temps en temps, ce n’est pas mal non plus de s’indigner et de décider de croiser le fer avec un inconnu fusse-t-il intellectuellement dérangé.
Ça permet d’en apprendre un peu plus sur ses adversaires et sur ce coup-ci, notre sympathisant n’a pas été déçu. En effet, c’est avec une réelle surprise qu’il s’est aperçu que son interlocuteur raciste était bien entouré par certains « amis » Facebook de Laurent Alexandre. Le fer à peine croisé, voilà un chirurgien toubib qui se pointe à la rescousse de son ami raciste, lequel était un peu dans la panade à force de copier/coller mal maîtrisés.
La joute devient plus équilibrée. Notre sympathisant s’y retrouve même en difficulté lorsqu’il constate qu’une partie des thèses de ses interlocuteurs est reprise sur des sites qu’il pensait de confiance comme douance.org, un site dédié aux problèmes que peuvent rencontrer certains surdoués. L’explication viendra dans la suite de la joute : derrière douance.org se cache un membre de Mensa (une association de surdoués) dont le cerveau est aussi gangréné par ces théories racistes.
Qu’en conclure ? Qu’il est urgent de s’indigner sur tout propos ou acte raciste car ce cancer intellectuel s’introduit actuellement dans toutes les couches de la société. Il est important que ceux qui matérialisent un plafond de verre qui rendrait impossible une accession au pouvoir de l’extrême droite en France prennent conscience de leur mauvaise appréciation de la situation.
Cette indignation ne doit pas masquer un autre risque qui enrichit le premier, celui du communautarisme. Derrière une couverture de lutte contre l’islamophobie, des associations aux buts inavouables (CCIF en tête) s’activent pour communautariser au maximum les français de confession musulmane et imposer une vision fondamentaliste de l’islam en France.

racisme, ni ridicule ni évident, seulement dangereux
Ces deux maux avancent ensemble sur des cibles différentes mais avec des stratégies identiques : défendre leur soi-disant communauté, blanc déclassés d’un côté, musulmans stigmatisés de l’autre. Ils s’alimentent mutuellement.
Le pouvoir politique, empêtré dans ses scandales d’une corruption désormais institutionnalisée  est démunit pour lutter contre ces dérives. Plutôt que d’y faire face avec un discours fort, républicain et engageant la communauté de destin du peuple français, il est même tenté de les banaliser (emprunts de la rhétorique du FN  pour la droite dure, accord avec des fondamentalistes pour les islamo-gauchistes). La fenêtre d’action pour une pensée et un discours humaniste se rétrécit chaque jour. La situation devient très préoccupante.

Les hommes de bonne volonté, athées ou croyants, communistes ou capitalistes, blancs ou noirs ont tout intérêt à s’unir pour dénoncer systématiquement tout propos ou acte à caractère raciste et/ou communautaire. La France est un pays en partie métissé. La majorité blanche du pays ne doit pas pouvoir penser qu’elle puisse se débarrasser de la partie colorée de ses membres sans conséquence dramatique pour elle. A l’inverse la minorité colorée aurait tort de se replier sur elle-même en pensant pouvoir mieux s’affirmer et se défendre ainsi.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire